Shiatsu et Reiki Val d'oise
Pratique illustrée de techniques de bien être
 
PRATIQUER
A LIRE
DOSSIER DE PRESSE
 

 

Pour se maintenir en forme entre deux séances de Shiatsu, il est possible d’utiliser et même d’associer au cours d’une même séance des techniques d’autos traitements.
Parmi celles ci, nous pouvons évoquer le Do In, ancêtre du Shiatsu :
le Do In est une forme d’auto massage (par autos pressions et percussions des méridiens d’acupuncture) associé avec des postures d’étirements, de yoga, des techniques de méditation, et un mode d’alimentation.

On peut citer également : la visualisation, la respiration, les mouvements de gymnastique douce,
la réflexologie plantaire,le Taï Chi Chuan, le Qi Gong, les étirements,etc...

Deux zones du corps sont particulièrement exposées au stress.
Il s’agit de la zone des vertèbres dorsales entre les omoplates, et celle du plexus solaire et du diaphragme.

Les dessins sont réalisés par James No ( contact : james.no@voila.fr )

SOULAGER LES VERTEBRES DORSALES :

Retour au sommet

 

Pointer le sternum en avant:

 

A l’inspiration, avancer le sternum en avantet ramener les épaules en arrière.
Les vertèbres dorsales se creusent
tandis que la colonne vertébrale s’étire vers le haut.


Etirements des dorsales :

Les bras tendus en arrière,
doigts croisés, paumes vers le ciel.
Etirer les bras vers le bas tout en rapprochant légèrement le menton vers la poitrine pour étirer le cou.

Auto massage de la pointe inférieure de l’omoplate :

La main droite est posée à plat sur le flanc gauche.
Massez avec le bout des doigts sous la pointe inférieure de l’omoplate par pression et rotation.

Etirements des épaules en arrière par l’action des bras :

Bras tendus en arrière, doigts croisés, paumes vers le ciel.
Tirer les mains vers le bas et ramener les épaules en arrière (les omoplates se rapprochent l’une de l’autre).

Etirements des pectoraux :

Mains posées à plat, les pouces sous les aisselles.

Crocheter sous les muscles pectoraux avec les pouces puis les pousser vers le centre
en ramenant les coudes vers le corps.


Etirement du dos à l’aide d’une table :

Choisir une table à hauteur du bassin.
Les jambes sont tendues et écartées.

Etirer la colonne vertébrale en reculant le coccyx vers l’arrière.
Garder le dos plat.


Flexion du pied :

Une main est posée à plat sur la cheville, l’autre à plat sur le dessus des doigts de pied.
Les deux pouces eux sont posés sous la plante du pied.
Pousser sur les doigts du pied pour les plier et fléchir la voûte plantaire, tandis que les pouces pressent sous la plante du pied.

rotation des épaules :

En position debout, les bras positionnés le long du corps.
Soulever les épaules, et dans un mouvement de rotation, les tirer en arrière puis vers le bas.

auto massage du muscle trapèze :

 

pincer le dessus de l’épaule avec la paume et le bout des doigts.

auto massage du crâne :

 

masser le dessus du crâne en pression rotation avec la pulpe du bout des doigts.

SOULAGER LE PLEXUS ET LE DIAPHRAGME

Retour au sommet

 

Assouplir le diaphragme I :

Inspirez en gonflant le ventre, puis expirez.
A la fin de l’expiration, le ventre s’est dégonflé.

Rentrez alors le diaphragme vers l’intérieur et vers le haut, comme si vous vouliez le plier
(creusez la zone sous la pointe inférieure du sternum).
Relâchez avant de reprendre l'inspiration suivante.

Assouplir le diaphragme II :

Poser le bout des doigts d’une main en contact léger sous la pointe inférieure du sternum.

A l’inspiration, le ventre se gonfle et, en se bombant, pousse sur le bout des doigts.


 

 

A l’expiration, le ventre se dégonfle lentement,formant un creux sous le sternum.

Respirer par le ventre avec lenteur

 

On inspire et on expire par le nez.
A l’inspiration, invitez le ventre à se gonfler
lentement vers le haut.
La poitrine reste pratiquement immobile.

 

 

A l’expiration, relâchez
et le ventre se dégonfle sans effort
.

Etirement du méridien conception :
(devant du corps)

En position debout.
Les mains sont posées à plat
dans le bas du dos.
Penchez le thorax et la tête en arrière.
Ne pas forcer.

Auto massage du plexus :

La zone du plexus, très sollicitée par le stress, peut même bloquer la respiration.

Posez la pulpe des doigts dans le creux sous le sternum.
A l’expiration, laissez les doigts s’enfoncer légèrement et masser la zone.

Pincer, tirer, rouler:

En position assise.
Pincer la peau de cette même zone,
la tirer et la faire rouler sous les doigts.

masser le point 1 rein :

Posez les deux pouces sur le point 1 rein (plante du pied), les autres doigts sont posés sur le dessus du pied.
Puis pliez le pied vers l’intérieur, comme si vous vouliez fermer un livre.

masser entre les côtes sur les points d’alarmes :

Posez la pulpe des pouces dans les espaces entre les côtes (éviter les glandes mammaires pour les femmes) et massez par pression rotation légère.

 

S’imprégner :

 

Donnez une couleur lumineuse à l’air que vous respirez.
A l’inspiration, visualisez cette lumière
pénétrer dans votre corps.

 

 

 

A l’expiration, laissez la remplir
et imprégner votre plexus.

  Retour au sommet