Shiatsu et Reiki Val d'oise
Pratique illustrée de techniques de bien être
 
PRATIQUER
A LIRE
DOSSIER DE PRESSE

 

La Fédération Française de Shiatsu Traditionnel, regroupe plusieurs sensibilités: kinés, esthéticiennes, sophrologues, relaxologues, psychologues, médecins, psychothérapeutes, etc.....

Issu de la médecine chinoise traditionnelle, le Shiatsu semble offrir la possibilité d’un support à l’approche psycho corporelle.

Son propos est de mobiliser le kî stagnant (énergie) par des pressions et étirements des méridiens d’acupuncture, dans une approche globale permettant une remise en mouvement et une harmonisation de la circulation énergétique du corps.

Le shiatsu est par essence même une approche psychosomatique car cette mobilisation du kî se fait simultanément sur le plan physique et sur le plan psychique.

En outre, le toucher, par sa fonction de communication non verbale, offre la possibilité de mettre en jeu le corps dans un cadre qui peut inviter à l’écoute et à l’expression de soi.

Que sont « les mains qui sentent » pour le praticien en Shiatsu ?

   

Les mains qui sentent ou plutôt........les mains qui écoutent !

Cette écoute, cette perception par le biais du corps,
nous fait entrer dans un univers de sensations où la communication devient non verbale.

La médiation corporelle nous ouvre à une dimension physique, psychique et métaphysique de l’être où le corps, son vécu et ses mémoires deviennent source d’expression de soi.

Cette communication, toute faite de sensations, communication avec soi et avec l’autre, crée un pont, un lien entre la matière et la non matière, entre le visible et l’invisible, entre perceptible et en devenir de perception, entre microcosme et macrocosme, entre le corps et l’esprit, reliant et réunissant ainsi une globalité physique et psychique de l’être au sein d’une même unité.

Le toucher spécifique du Shiatsu va inviter l’individu à venir dans son corps y affirmer sa présence en profondeur, en lien avec le psychisme et à se centrer sur le coeur.
Le Shiatsu favorise ainsi l’émergence et l’expression de la dynamique profonde, personnelle et authentique de l’individu.

L’alliance de l’approche globale de la médecine chinoise, de l’approche psycho corporelle ainsi que de l’approche énergétique semble permettre au toucher de contribuer à un effet révélateur, réparateur, libérateur et unificateur pour l’individu.

En quoi l’approche psycho corporelle est-elle thérapeutique?

   Retour au sommet

Le vécu du sentiment de confiance constitue le ressort du changement thérapeutique.

Pouvoir revenir dans son corps, s’y relâcher et s’y abandonner de toutes les fibres de son être!
Pouvoir être écouté et respecté dans une intimité, pouvoir être accompagné par le toucher en profondeur et en douceur, enfin, pouvoir se confier entre des mains bienveillantes favorise l’expression d’une authenticité à livrer, sans danger de se sentir jugé ou manipulé ou encore violenté.

Le vécu corporel de cette qualité de contact procure un apaisement intérieur et un sentiment de confiance qui pourront être ensuite réinvestis comme vécus possible de la vie relationnelle.

Nous avons tous le désir de communiquer et de relation et le langage de cette communication, c’est l’amour.

Que signifie « le toucher libérateur » ?

   Retour au sommet

La mobilisation du kî invite à un mouvement de double nature:

1) Un gain vers la profondeur et l’affirmation de sa présence dans la matière physique.

2) L’ouverture à une conscience élargie de soi, de nature plus universelle.

Cette double expansion de la conscience de soi renforce le gain en intégrité de la personnalité.
La confrontation dialectique des natures physique et psychique, consciente et inconsciente, permet de créer un nouveau centre de la personnalité reliant et réunissant les différentes natures de soi dans leurs dynamiques respectives.


 Le Shiatsu va t’il m’aider à gérer mes émotions ?

   Retour au sommet

Parvenir à identifier ses émotions et à prendre du recul par rapport à celles-ci permet de mieux les utiliser dans la communication, la créativité et les prises de décisions.

Cela contribue à différencier dans ses relations ce qui appartient à soi et ce qui est de l’autre, de moins se sentir impliqué ou concerné par le problème de l’autre et ainsi offrir une meilleure écoute qui améliore la qualité de ses relations.

Cette prise de recul par rapport à ses émotions et par rapport aux autres ne masque pas une indifférence.
Au contraire, elle témoigne d’une différenciation et d’une reconnaissance à la différence qui mènent à la tolérance, au rapprochement et à la compréhension de l’autre.

On peut parfois se sentir envahi par les autres ou par les émotions.
Le shiatsu va fournir des points d’appuis pour se réapproprier son espace intérieur et en prendre la maîtrise.

Ce n’est plus l’extérieur qui est perçu comme source de troubles ou de conflits.
Ce sont les appuis d’un accord intérieur et d’une cohérence qui deviennent générateurs d’une relation plus harmonieuse à l’environnement.


 Pourquoi parler de psychosomatique ?

   Retour au sommet

L’être humain est constitué dans sa vie psychique de deux sphères : le conscient et l’inconscient.
Leur relation vivante au sein de la personnalité s’organise et se détermine dans un état de séparation (soumission, opposition) ou de réunion (assimilation, coopération, individuation*).

L’expression de l’état d’équilibre des dynamiques consciente et inconsciente peut parfois se manifester au niveau corporel sous forme de dysfonctionnements, de troubles fonctionnels, de douleurs, etc…
Au niveau énergétique cette expression peut se traduire par des blocages ou des troubles de la circulation énergétique.

L’art du diagnostic énergétique consiste à percevoir et localiser les blocages énergétiques et à en identifier la nature.
Le Shiatsu, en favorisant les conditions d’une circulation énergétique globale, participe à la dissolution de ces blocages.
L’approche psycho corporelle consiste à mettre en évidence ce à quoi se réfère le blocage énergétique, quelle en est la teneur et son mécanisme d’installation.

C’est pourquoi considérer les liens et l’interdépendance des dimensions physique, psychique et énergétique de l’être souligne la réalité multidimensionnelle de la nature humaine et invite à la réunion du corps et de l’esprit.