Shiatsu et Reiki Val d'oise
Pratique illustrée de techniques de bien être
 
PRATIQUER
A LIRE
DOSSIER DE PRESSE

 

ETAPES 4 à 8

 

PLAN

   

ETAPE 4 : SE RELAXER
ETAPE 5 : SOULAGER LES DOULEURS
ETAPE 6 : FAIRE LE PLEIN D’ENERGIE
ETAPE 7 : UTILISER LA PENSEE POSITIVE
ETAPE 8 : DEVELOPPER LA PERCEPTION DE L’ENERGIE
CONCLUSION

ETAPE N° 4 : SE RELAXER

   

La détente à l’expiration :


Inspirez et expirez par le ventre et le nez.

A chaque expiration, sentez la détente envahir et imprégner de plus en plus votre corps.
Plus rien n’existe autour de vous.
Il n’y a plus que votre respiration et votre détente.

 
s’imprégner de détente à l’expiration

Inspirer et expirer la détente :

A l’inspiration, pensez :
« j’inspire la détente ».
Sentez cette détente rentrer dans votre corps en même temps que l’air.

A l’expiration, pensez :
« j’expire la détente ».
Sentez cette sensation sortir de votre corps en même temps que l’air.

inspiration
expiration

Se remplir de détente :

A l’inspiration, imaginez que l’air inspiré
contient une grande détente.

A l’expiration, envoyez virtuellement votre souffle vers votre ventre.
Sentez le se remplir de cette chaleur
et de cette détente.

inspiration
expiration

Le repos du cerveau :

Imaginez votre cerveau comme un ballon.
Donnez lui une couleur (violette par exemple).

A l’inspiration, visualisez ce ballon grossir en expansion.

A l’expiration, visualisez ce ballon rétrécir jusqu’à devenir de la taille d’un noyau.

inspiration
expiration

ETAPE N° 5 : SOULAGER LES DOULEURS

   Retour au sommet

Expirer vers la zone douloureuse :

Respirez avec lenteur.
A l’expiration, envoyez virtuellement
cet air dans la zone douloureuse.
Sentez la se remplir de chaleur et de détente.

expiration

Douleur morale :

A l’inspiration, sentez l’énergie de l’univers vous remplir et comment la respiration vous relie à lui.
A l’expiration, envoyez et remettez l’élément ou l’émotion qui vous gêne à l’univers, en même temps que l’air expiré.
Laissez le se dissoudre dans cet espace.

expiration

ETAPE N° 6 : FAIRE LE PLEIN D'ENERGIE

   Retour au sommet

Plus vous expirez lentement en dirigeant virtuellement votre souffle
dans une zone de votre corps, davantage cet endroit se chargera en énergie.

LA CIRCULATION DE L’ENERGIE DANS LE CORPS
EST MOBILISEE PAR LE GESTE, LE SOUFFLE ET LA PENSEE.

La prise d’énergie dans le hara :

Respirez avec lenteur par le ventre.
Levez les bras, paumes des mains vers le ciel.
A l’inspiration, imaginez l’air rentrer par les mains et descendre le long des bras.
Retenez votre respiration quelques secondes.

A l’expiration, visualisez l’air descendre
et aller remplir la zone du hara.
.

 
inspiration
expiration

Sentir la qualité de l’air :


Respirez très lentement par le ventre.
Placez votre attention sur la paroi supérieure interne des narines.
A l’inspiration, sentez et prenez conscience du filet d’air qui passe dans cette zone.

S’imprégner :

donnez une couleur lumineuse à l’air que vous respirez.
A l’inspiration, visualisez cette lumière
pénétrer dans votre corps.
A l’expiration, laissez la remplir et imprégner tout votre corps.

inspiration
expiration

Se charger en énergie yin :

Respiration lente.
Les bras dirigés vers le bas, paume des mains vers le sol.
A l’inspiration, imaginez l’énergie de la terre rentrer par la paume des mains
et la plante des pieds.
A l’expiration, dirigez cette énergie vers votre ventre.

 
inspiration
expiration

Se charger en énergie yang :


A l’inspiration, visualisez une boule lumineuse devant vous.
A l’expiration, imaginez que cette boule
rentre dans votre corps.
Laissez son énergie bienfaisante se répandre dans votre corps et le nourrir.

inspiration
expiration
Stimuler le cerveau :

En position du fœtus, front au sol.
Respirez par le ventre.
A l’inspiration, imaginez que l’air rentre par votre sacrum et remonte dans la colonne vertébrale.
Expirez lentement en visualisant cet air
remplir et réchauffer votre cerveau.

 

inspiration
expiration

l’énergie du ciel et de la terre :

Sentez les points de contact de votre corps avec le sol.
Imaginez que des fils blancs descendent de votre corps jusqu’au centre de la terre.

Voyez en ce centre une boule rouge lumineuse.

Tout en respirant dans la lenteur et la détente, laissez petit à petit cette énergie
remonter le long des fils et remplir votre corps.

Puis, maintenant, visualisez une boule de lumière lumineuse, bienfaisante et protectrice devant vous.
A chaque inspiration, cette énergie remplit et nourrit votre corps.

A présent, laissez-vous aller à juste observer ce que vous sentez.


La respiration du feu :

Cette technique est utilisée en Kundalini yoga pour développer la circulation de l’énergie.
Elle a également une action de nettoyage
de l’énergie du corps.
Evitez d’en faire une pratique intensive !!
Il s’agit d’effectuer une succession
d’inspirations et d’expirations brèves
et rapides par le ventre.
Chaque inspiration est faite en donnant
une impulsion brusque au diaphragme vers le bas, ce qui gonfle le ventre,
puis il se dégonfle en se relâchant.

succession d’inspirations brèves et rapides
retour du diaphragme en position de repos
entre chaque inspiration


La respiration du feu avec les mains


Utilisez la respiration du feu pour soigner une zone du corps.
Pour cela, posez les deux mains l’une sur l’autre sur la zone que vous désirez remplir en énergie.
Effectuez la respiration du feu en gardant les mains posées sur cet endroit.


ETAPE N° 7 : UTILISER LA PENSEE POSITIVE

   Retour au sommet

Le corps garde la mémoire les sensations qu’on a vécues, souvent associées à des évènements.
On va se servir de cela pour choisir, par exemple, une sensation de bien être
et en renforcer la présence dans le corps.

On pourra de la même façon choisir une pensée positive envers soi pour renforcer l’estime de soi.

LE PRINCIPE DE LA PENSEE POSITIVE
EST D’INDUIRE UNE SENSATION
DANS LE CORPS ET DE S’EN IMPREGNER.

CETTE SENSATION ALIMENTE LE PSYCHISME ET DEVIENT UN POINT D’APPUI POUR LA PENSEE.


S’imprégner :

Respiration lente, dans la détente.
Pensez fortement à une sensation de bien être que vous avez déjà éprouvée.
A l’inspiration, pensez :
« j’inspire le bien être ».

A l’expiration, pensez :
« j’expire le bien être ».

Sentez l’air que vous respirez, rempli de cette sensation de bien être, se répandre dans votre corps et le nourrir.

 
expiration
Dissoudre les nœuds conflictuels :


Imaginez une belle lumière lumineuse devant vous.


A l’inspiration, inspirez cette lumière.

A l’expiration, envoyez cette lumière à..... (un tel).

Visualisez la nourrir cette personne et remplir l’espace qui vous sépare d’elle.

inspiration
expiration

ETAPE N° 8 : DEVELOPPER LA PERCEPTION DE L'ENERGIE

   Retour au sommet

La sensibilité des mains :

Les bras sont tendus devant vous, coudes légèrement pliés.
A l’inspiration, imaginez que l’air rentre par la paume des mains et remonte le long des bras jusqu’au cœur.
Retenez votre respiration quelques secondes, pendant que l’air se charge d’une énergie d’amour.
A l’expiration, sentez cet air redescendre
le long des bras et sortir par la paume des mains.

inspiration
expiration

Le réveil du troisième œil :


A l’inspiration, imaginez que l’air rentre dans votre corps par un point situé au milieu du front.

A l’expiration, visualisez cet air sortir
par le même point.

inspiration
expiration

L’ouverture du cœur :


A l’inspiration, imaginez que l’air rentre
dans votre corps par le sommet du crâne
et remplit votre poitrine.


A l’expiration, visualisez cet air sortir
par le milieu de la poitrine.

inspiration
expiration

CONCLUSION

   Retour au sommet

Il peut sembler logique que la peau puisse représenter, par sa fonction de contact tactile, la façon dont nous vivons notre relation à ce qui nous entoure.
La respiration, par son action d’échange (émission de gaz carbonique, réception d’oxygène), est également un symbole vivant de notre lien avec l’extérieur.

Utilisons la force, la puissance de ce symbole, présent du premier souffle de notre vie jusqu’au dernier, pour développer nos capacités à nous donner et à recevoir, à nous inscrire dans le monde qui nous entoure et y vivre le meilleur de nous-même.

La respiration peut être utilisée comme technique d’auto traitement.
Pour cela, choisissez l’exercice qui vous paraît correspondre à votre besoin du moment.

Entraînez vous à combiner les exercices respiratoires.